2. Migration VoIP

1. Quand migrer vers la VoIP ?

* Quand le central téléphonique de l'entreprise est amorti. * Quand l'entreprise connaît une croissance en utilisateurs ou en périphérique. * Quand l'entreprise décide d'investir dans son système d'information. * Certains marchés verticaux sont plus réceptifs que d'autres.

2. Architecture future

Décider d'implémenter de la VoIP au sein d'une entreprise nécessite de poser les bonnes questions :

  • Quelle est l'architecture existante du système d'information de l'entreprise ?
  • Quel état de l'infrastructure actuelle du réseau ?
  • Téléphonie fixe : contrats, tarifs et technologies.
  • Téléphonie mobile : contrats, tarifs et technologies.
  • Coûts de maintenance du PBX.
  • Coûts et fonctionnalités des périphériques.
  • Quels sont les services qui seront disponibles pour les utilisateurs finaux ?
  • Quelle sont les fonctionnalités à déployer ?
  • Selon quelles phases ?
  • Quels sont les projets à intégrer au déploiement de la VoIP ?

Au minimum :

  • une définition des besoins en fonctionnalités "Communications unifiées" et un cahier des charges
  • un audit de l'infrastructure du réseau ;
  • une étude de faisabilité du QoS ;
  • Des projets d'intégration plus complexes :
  • de la communication inter-site, multi-opérateur
  • du télétravail
  • l'intégration de périphériques mobiles
  • un helpdesk
  • un système de paiement
  • un CRM/ERP, avec suivi de clientèle, un centre d'appel

Encore des questions à se poser :

  • Quel est le plan de déploiement à mettre en œuvre ?
  • Des séances d'information et de formation sont-elles prévues pour le management (enjeux) et le personnel (bon usage) ?
  • Quel est le périmètre budgétaire ?
  • Quel est le retour sur investissement (ROI pour Return On Investment) escompté ? Est-il qualifiable et quantifiable ?

3. Topologies de déploiement

On peut imaginer une multitude de scénarios de déploiement. En voici quelques exemples.   

VoIP / ToIP dans une TPE

Le service est assuré par un ASP comme Anveo ou Nomado par exemple.

  

Architectures PME monosite

Ici avec un PBX local connecté directement au RTC.

Ici le PBX connecté au RTC est déporté chez un fournisseur de service.

Architectures multisites

Chaque site dispose de son propre PBX connectés entre eux en IP et connectés individuellement au RTC.

Dans cette topologie, tous les sites distants sont interconnectés en IP mais certains seulement disposent d'un PBX connecté au RTC. Un site secondaire peut prendre le relais vers le RTC en cas rupture sur le site principal.

Architectures critiques

La charge est distribuée entre plusieurs machines, l'architecture du PBX est éclatée. Des services de haute disponibilité sont mis en œuvre. Des passerelles redondantes sont mises en place.

Commentaires